Petits soldats de la Grande Guerre

Exposition au musée de la Porte de Hal, Bruxelles, jusqu’au 31 janvier 2016.

Le jouet militaire est de tous les temps. Lors de la première guerre mondiale, il gagne en popularité. Les batailles se jouent aussi en miniature sur les tapis des salons et des chambres d’enfants. Les fabricants suivent de près l’évolution de l’équipement de guerre. Les couleurs vives des uniformes des petits soldats sont remplacées par des couleurs plus sombres, tout comme dans les vraies tranchées. Et les nouvelles armes se retrouvent aussi dans les mains des petites figurines. Chaque fabricant produit aussi bien les armées nationales qu’étrangères. Pour jouer à la guerre, il faut un « ennemi » !Affiche phoot

L’exposition présente une exceptionnelle collection de plus de 1.000 jouets d’époque venus de différents pays ayant pris part au conflit. Des centaines de soldats, mais également des poupées, des villages miniatures ou des jeux de société rendront vie au récit dans des mises en scène attractive.soldats africains

Le parcours de l’exposition retrace la chronologie du conflit à travers les jouets. Des préparatifs d’avant-guerre, des premiers affrontements en Europe et dans les colonies, vers le passage à la guerre des tranchées et aux uniformes moins chatoyants.

À travers les jouets, c’est toute la guerre qui est racontée. L’objectif est de sensibiliser le public, particulièrement les enfants, à la Grande Guerre.header_image_soldats_copie

L’exposition, conçue tant pour les enfants que pour les adultes, est organisée conjointement par le Musée Royal d’Art et d’Histoire, la commune de Saint-Gilles, les Rencontres Saint-Gilloises et Paul Herman, auteur du livre «Les petits soldats de la Grande Guerre».

Un cahier pédagogique est disponible (http://www.kmkg-mrah.be).
55257_field_home_slideshow_big_628x250

Publicités