Une rétrospective Jean Veber, dessinateur de presse et de guerre

Maison consulaire de Saint-Leu-la-Forêt, du 30 octobre au 14 novembre 2015.image expo final

En mai dernier (https://1418memoires.com/2015/05/30/le-commandant-tout-nu/), nous avions consacré un billet au dessinateur Jean Veber. Saint-Leu-la-Forêt, dont Eugène Veber, père de Jean, fut maire de 1888 à 1892, lui consacre une large rétrospective. Rappelons que Jean Veber est né à Paris en 1864. Comme peintre, il expose à de nombreuses reprises dans les salons. Il est surtout reconnu pour ses talents de dessinateur et d’illustrateur, notamment par ses publications dans l’Assiette au beurre.

Jean Veber, L'arracheuse de dent

Jean Veber, L’arracheuse de dent

Il s’engage à 50 ans dans une unité combattante. Il participe à de nombreux combats. Gazé en juillet 1917, il quitte le front. Après 1918, il cesse progressivement toute activité artistique. Jean Veber décède en novembre 1928 à son domicile parisien. Sa correspondance de guerre a été rassemblée en 2005 : Jean Veber, J’y étais, un peintre dans la Grande Guerre, éditions Italiques.

A l’initiative de son arrière petit-fils, Philippe Veber, un site (La houille rouge) reprend l’œuvre de l’artiste de manière très complète : jeanveber.com.

Jean Veber, Fille fusillée en Belgique

Jean Veber, Jeune fille fusillée en Belgique

Publicités